Luxe : nouveaux codes 2.0.

  • 20/12/2013
  • 11:00
Mot-clé :
  • Adecco Group

L’essor du 2.0 a conduit les maisons de luxe à adapter leur stratégie et leur approche client ; le web les a considérablement rapprochées de leurs consommateurs sans pour autant menacer leur image de raffinement, de perfection et de rareté.

Certaines marques de luxe prennent le parti de construire, de prolonger le rêve en version 2.0. : le « storytelling » par exemple où l'on peut suivre le projet du sac Lady Dior avec Marion Cotillard, la diffusion d’un défilé sur la page Facebook de la maison Thierry Mugler, une plateforme numérique spécifique à Burberry recréant tout l’univers de la marque où l’internaute peut customiser son trench… 

La révolution digitale a permis, entre autre, de mesurer l’engouement du grand public pour les maisons de luxe : plus de 12 millions de fans Facebook pour Christian Dior, plus de 16 millions pour Burberry !

Les interactions entre les marques et leur « public » se démocratisent peu à peu sans remettre en cause la quête d’excellence toujours grandissante du secteur. Les clients peuvent dorénavant commenter leur expérience consommateur via les réseaux sociaux et participer ainsi à la e-reputation de la maison. On passe alors peu à peu d’un marketing de l’offre à un marketing de la demande d’où l’importance pour chaque maison d’adopter de nouvelles stratégies de communication.

Les experts en digital participent à ce mouvement et nous constatons l’essor de profils désormais incontournables: directeurs de la stratégie digitale, chefs de projet e-CRM, webmarketeurs, community managers, rédacteurs web, … Des rôles clefs pour les maisons de luxe qui privilégient les profils à la fois techniques, créatifs et orientés marketing.

Etant donné le positionnement et l’exigence des marques de luxe, ces experts devront s’assurer de la totale cohérence de la stratégie web avec les canaux plus traditionnels de communication. Le digital fait dorénavant partie de la stratégie globale de communication des maisons de luxe : celles-ci se déclinent aujourd’hui en 2.0 et offrent un bel avenir aux métiers du luxe version web!

Par Clémence Desobeau
Consultante Senior- Badenoch & Clark